Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire. Renvoyer le mail d'activation ?

Auteur Sujet: CLASSEMENT A2P, QUOI DE NEUF DEPUIS 30 ANS ?  (Lu 4008 fois)

Hors ligne arsenelupin

  • Modérateur Principal
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6916
CLASSEMENT A2P, QUOI DE NEUF DEPUIS 30 ANS ?
« le: Mars 12, 2014, 11:28:35 pm »
Et oui , certains comme moi , vont prendre un coup de vieux cette année .
Cela fait déjà 30 ans que le classement A2P a été créé !!!
Curieusement , aucune communication "médiatique" ( pour l'instant , ou alors j'ai raté un épisode ) , concernant ce tsunami technologique , qui a ébranlé pas mal de monde , à commencer par les fabricants de serrures, n'a été faite . Silence radio.
Je ne parlerais que de la serrurerie de bâtiment , et non du coffre-fort dans ce sujet .
Donc ,je reprends, en 1984 ( je résume pour les plus jeunes ), des compagnies d'assurances, des représentants de produits de sécurité, et certains ministères ( je vais faire court , en espérant que le CNPP écrive un fascicule cette année ), se sont réunis autour d'une table ( peut-être celle d'un restaurant ?), pour enfin , faire le ménage , dans le monde des serrures de bâtiment , à savoir , entre ce qui s'ouvre en 30 secondes , et ce qui tiens le coup beaucoup plus longtemps.
Le classement s'est donc fait selon deux critères principaux : l'ouverture fine ( nous dirons " chirurgicale " ) , et l'ouverture en force , façon HULK , pour ceux qui aiment les super héros qu'il ne faut pas contrarier.
L'ouverture fine , se faisant sans aucune trace d'effraction, avec des outils , dits , " spécifiques ", et l'ouverture en force , avec des outils , genre perceuse , marteau , burin , pied de biche, pince étau  et autres gentillesses mécaniques.
Résultat des courses, à cette époque ( 3 décennies ) , pour avoir une étoile , une serrure ou un verrou devait tenir sur le ring , 5 minutes à chacun des essais prévus par le cahier des charges ( perçage, rotation en force, fusion, arrachement, enfoncement, crochetage et assimilé au niveau du bloc sûreté , sciage des pênes , et poussées sur les points de fermeture ) pour en avoir deux , 10 minutes, et enfin pour en avoir trois , 20 minutes.
Aujourd'hui , chaque professionnel peut constater, et vérifier, que ces 20 minutes ont été revues à la baisse, puisque désormais , le haut de gamme actuel doit tenir au moins 15 minutes , et basta .
Cela ne veut pas dire que la " 3 étoiles " qui est sur ma porte d'entrée ,sera ouverte en 15 minutes et 30 secondes,par monsieur TOULEMONDE. Rien ne dit que l'opérateur du laboratoire du CNPP a abandonné l'essai suite au blocage définitif de la serrure ( dispositif appelé " délateur " ). Pour l'ouvrir complètement , il lui aura peut-être fallu plus d'une heure ....

Bien que les classements donnés par le CNPP , à certains produits, soient discutés depuis des années chez les serruriers , il faut cependant avouer , que cela à permis d'expliquer au consommateur, qu'il existait plusieurs niveaux de sécurité sur une serrure, ou un verrou.
30 ans après , quoi de neuf ? Je vais faire grincer quelques dents , mais pas grand chose.

Petite parenthèse, à ceux qui disaient depuis les années 80 ( du siècle dernier ) que les clefs allaient disparaître , force est de constater , qu'il y en a toujours , et oui , depuis 2500 ans environ , l'homme utilise la clef !!!

Pour revenir à l'évolution des clefs, les fabricants n'ont fait que prolonger les brevets, modifié un peu la forme des anneaux, ajouté des pièces mobiles ou créé des profils avec copyright , mais rien de vraiment révolutionnaire pour l'instant.
 
Pour les serrures,c'est différent: les protections ont été sensiblement renforcées , en particulier autour du cylindre. Pourquoi donc ? C'est simple. La technologie de l'outillage ( manuel ou électroportatif ) , à beaucoup plus évolué , que la serrurerie.
En 1984 , la liste des outils utilisés par le CNPP , comprenait le villebrequin ( ! ) , aujourd'hui , il y a des perceuses à batterie 36 volts !!!. De plus , certains outils d'ouverture fine , sont désormais vendus sans montrer patte blanche ( via internet ) .
Certes , on ne devient pas un as de l'ouverture en 15 jours , mais ce commerce représente un danger réel , que la loi ne peut pas vraiment encadrer.
Et ce ne sont que des exemples parmi tant d'autres .
Il est évident que pour freiner une tentative , plusieurs systèmes doivent être couplés, comme par exemple une alarme, ou un transpondeur intégré à la clef ( ce qui est le cas dans l'automobile ).
Durant de nombreuses années , certains pros , ont réclamé une quatrième étoile ( effet psychologique indéniable ) , ceci afin de relever d'un cran le niveau établit à l'origine par l'A2P .
Même si aujourd'hui , la tendance actuelle est au bloc porte , la bataille n'est pas gagnée.

   
   
« Modifié: Avril 12, 2014, 07:14:59 pm par arsenelupin »

Hors ligne mathieu12

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 510
Re : CLASSEMENT A2P, QUOI DE NEUF DEPUIS 30 ANS ?
« Réponse #1 le: Mars 13, 2014, 08:46:05 pm »
Un grand MERCI à ARSENELUPIN pour tout ces renseignements.
Nous sommes tous impatients de voir dans quelques années l'évolution de l' A2p ainsi que les tendances de protection.
Cordialement.
mathieu.

Hors ligne ANKERFRANCE

  • Newbie
  • *
  • Messages: 2
Re : CLASSEMENT A2P, QUOI DE NEUF DEPUIS 30 ANS ?
« Réponse #2 le: Mars 14, 2014, 12:05:01 am »
Et oui Arsenelupin à raison: La marque A2P et les essais qui en découlent ont 30 ans
J'étais présent avec quelques autres aux nombreuses séances de travail (Malheureusement pas au restaurant) pour l'élaboration du cahier des charges de la marque A2P. Cela n'a pas été une chose facile et bien des fabricants ont grincé des dents lorsque leurs serrures et cylindres "dit de sécurité" ont du passer les essais.
Mais il fallait en passer par là pour arriver à l'évolution que l'on connait aujourd'hui.
Les fabricants, poussés par ce label A2P ont rivalisé d'ingéniosité pour qu'enfin leurs produits obtiennent ce précieux César.
Les serrures et cylindres de l'époque étaient toute de conception 100% mécanique.
Puis le cahier des charges à du évoluer pour accepter des cylindres et clés conçues avec des technologies autres que mécaniques.
C'est ainsi que sont apparu des cylindres et clés mixant différentes technologies.
D'abord Mécanique + Magnétique et quelques années après Mécanique + Magnétique + Électronique.
Bien sûr on ne peux innover constamment sans risquer de s'éloigner du besoin réel des clients utilisateurs et des prix marchés susceptibles d'être acceptés.
Mais pour avoir vécu L'avant A2P et L'après A2P, force est de constater que c'est un véritable séisme que nous avons connu dans les années 80 et suivantes. La sécurité des biens et des personnes s'en ai trouvée considérablement renforcée.
Remercions donc les précurseurs de l'époque (APSAIRD et le CNPP, les organismes de consommateurs, certains fabricants (pas tous), etc...) qui ont osé bousculer toute une profession pour arriver à la mise en place de ce label.
Marcel L. (Certains reconnaitrons)


Hors ligne serrurier62

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1547
Re : CLASSEMENT A2P, QUOI DE NEUF DEPUIS 30 ANS ?
« Réponse #3 le: Mars 14, 2014, 12:13:57 am »
J'ajoute qu'il existe aussi un A2P noté de 1 à 3 boucliers pour les alarmes. En complément d'une bonne serrure c’est toujours intéressant   ;)

Hors ligne arsenelupin

  • Modérateur Principal
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6916
Re : CLASSEMENT A2P, QUOI DE NEUF DEPUIS 30 ANS ?
« Réponse #4 le: Mars 14, 2014, 07:47:23 pm »
Monsieur Marcel L , merci d'être intervenu , au nom de ANKER FRANCE ( le monde est petit , puisque nous nous sommes "croisés " si je puis dire, dans le bureau d'études de CAVERS en 1985 !!!! ceci pour l'anecdote ) .
Je voudrais donc profiter de votre très intéressante intervention , et rebondir sur un point extrêmement important aujourd'hui, en cette année 2014 : l'imprimante 3D.
Cette machine , qui est en vente libre , à 2500 euros environ actuellement, représente aujourd'hui , un très gros problème pour la sécurité , dite , mécanique .
Même si une copie en métal " imprimé " , ne fonctionnera pas aussi longtemps que l'originale , elle représentera potentiellement un danger que l'on ne mesure pas encore aujourd'hui .Même si elle ne fonctionne , ne serait-ce qu'une seule fois , la serrure sera ouverte, ou le copie imprimée cassera dans le cylindre .
Si la clef est subtilisée à votre insu ( peu importe sa complexité ) ,et copiée sur ce type de machine , vous aurez cloné littéralement  un produit de très haute sécurité.
Comment éviter et contrer cela ? A mon humble avis , seules , les clefs comportant des aimants très puissants ,donc ANKER 3800 ( si je me trompe , merci de me corriger )  , la MOTTURA Champion , la EVVA Mcs, ,la CISM ( liste non exhaustive ) , les clefs possédant des mobiles très sophistiqués ( MUL-T-LOCK Interactive Plus, POLLUX 7000, DOM SR , FTH ou CARMINE Axira, VACHETTE Radial NT/NT Plus ,VAK/VIGIE PICARD Mobile, liste également non exhaustive ) et les clefs incorporant des composants électroniques sortiront leurs épingles du jeu , jeu dangereux bien évidemment.
L'imprimante 3 D ne peut donc pas créer un champ magnétique dans une pièce reconstituée dans sa masse , reproduire l'élasticité d'un ressort, ou remplacer un composant chimique .
Dans les années 80 également , la société VAK avait tenté de faire sa clef 10 gorges ( issue de la technologie MUEL ) équipée d'une puce ( celle de la carte bleue ) . Elle ne resta qu'à l'état de projet , et c'est bien dommage ( trop chère sans doute , ou trop en avance sur son temps ) .
« Modifié: Mars 16, 2014, 07:20:07 pm par arsenelupin »

Hors ligne AT

  • Newbie
  • *
  • Messages: 15
Re : CLASSEMENT A2P, QUOI DE NEUF DEPUIS 30 ANS ?
« Réponse #5 le: Mars 21, 2014, 10:19:19 pm »
Salut arsene,

C'est effectivement dommage que cette norme (marque ?  ::) ) n'ai pas beaucoup évoluer depuis tout ce temps. Il pourrait être intéressant d'intégrer un peu plus l'ouverture fine, en allongeant le temps nécessaire à l'ouverture car un cambrioleur pourra passer 30 minutes à crocheter sans se faire repérer, contrairement un HULK qui viendrai avec son vilebrequin électrique  ;D.
Surtout que sans parler de régulation de vente de matériel, un pied de biche ou un coupe-boulon est en vente libre...

La copie de clé est également un problème, sans nécessairement parler d'imprimante 3D (qui coûtent quand même plus chères pour de l'impression en métal, le prix d'imprimante que tu annonces est plutôt pour du plastique non ?), mais certains modèles A2P ont sauf erreur des clés sans brevet ni copyright, ou facilement "bidouillable". Et à quoi bon avoir une serrure A2P*** si la baby-sitter peut faire un double chez le clé-minute...

L'histoire de la serrurerie est un point trop souvent négligé voire oublié par les professionnels, merci de nous faire une piqure de rappel ;)

Au fait, en parlant d'histoire, quelqu'un sait-il quand, qui et pourquoi les cylindre européens ont été mis avec les goupilles en bas ? Je serai curieux d'en savoir plus.

++
« Modifié: Mars 21, 2014, 10:23:48 pm par AT »

Hors ligne pascal

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 147
Re : CLASSEMENT A2P, QUOI DE NEUF DEPUIS 30 ANS ?
« Réponse #6 le: Mars 22, 2014, 12:24:00 pm »
les jeux de cylindre fixés en applique sur les coffres et les foncet qui actionnent la gorgre et le pêne dormant par l'intermédiaie d' une came avait au début les goupilles en haut soulageant ( par gravité)les ressort qui était la faiblesse des cylindres.Le cylindre HAHN qui se standardisa en cylindre DIN où la logique d'insérer le cylindre à travers la serrure impose que le panneton soit en position basse lors de l'introduction pour ne pas être géner par la gorge et la barbe et ce faisant les goupilles ,contre goupilles et ressorts sont aussi en bas (pour les paracentriques, les cylindres radiaux étant plus recents car ils bénéficient des améliorarations du décoletage des goupilles et de la fabrication des ressorts)
« Modifié: Mars 22, 2014, 12:30:06 pm par pascal »

Hors ligne arsenelupin

  • Modérateur Principal
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6916
Re : CLASSEMENT A2P, QUOI DE NEUF DEPUIS 30 ANS ?
« Réponse #7 le: Mars 22, 2014, 04:10:56 pm »
Salut AT !!! , oui , pour répondre à ta question , le prix que j'ai indiqué , concernant  l'imprimante 3 D est effectivement la version destinée à une  reproduction par " impression plastique ".Tant bien même que la version " métal " serait 2 ou 4 fois plus chère , cela ne découragerait pas celui qui a suffisamment de moyens financiers pour se la procurer.

En ce qui concerne l'invention du cylindre à clef paracentrique de Linus YALE en 1861 , les goupilles étaient effectivement en haut .L'avantage indéniable de cette position , permet d'augmenter la durée de vie du cylindre.
Dans un profil européen , à clef para " simple " , si un ou plusieurs ressorts s' usent , et perdent leurs élasticités communes à cause de l'usure , suite à un certain nombre d'années d'utilisation ou de manoeuvres , les goupilles ne remontent plus correctement , et iront jusqu'à provoquer une panne .
Dans le cas du YALE original , les goupilles ( et contre-goupilles ) travaillant par gravité ( comme la rappelé Pascal ) , la clef pourrait fonctionner dans le cylindre , sans l'aide de ressorts , à condition qu'il y ait un minimum de lubrification , ou l'absence de poussières .   

Forum de la Serrurerie

Re : CLASSEMENT A2P, QUOI DE NEUF DEPUIS 30 ANS ?
« Réponse #7 le: Mars 22, 2014, 04:10:56 pm »

 

Sitemap 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17