Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire. Renvoyer le mail d'activation ?

Auteur Sujet: Notre métier existe, quant sera il reconnu officiellement ?  (Lu 1809 fois)

Hors ligne ap15s

  • Newbie
  • *
  • Messages: 3
Notre métier existe, quant sera il reconnu officiellement ?
« le: Avril 27, 2016, 12:29:50 pm »
Bonjour,

Quelle déception !

Professionnel depuis 1975 je viens d'apprendre que Qualibat nous ne reconnais pas comme serrurier métallier ...
En effet situé à Paris, ne disposant pas d'atelier de fabrication voila que notre compétence de serrurier ville, appelée aussi Métallier, d'une façon plus généraliste est remise en cause et que nous relègue au métier de "poseur de menuiseries extérieures" pour obtenir une qualification Qualibat RGE.
Seulement de leurs côtés, l'Insee, l'Urssaf, les organismes divers mais aussi les assureurs sont ravis de nous faire cotiser comme métalliers sur des risques fantômes comme la pose de clotures, portails, fabrication atelier.
Sans parler des compléments de décennale qui là sont rajoutés comme l'électricité pour les connections de nos produits d'automatisme et motorisation mais aussi en plus à présent la garantie supplémentaire liée à la "menuiserie extérieures" dont le taux de cotisation est très élevés.
Tous ces frais supplémentaires, ces agréments Qualibat RGE et cie pratiquement incontournables, ces compléments d'assurance représente des coûts qui augmentent nos charges, donc nos prix de vente diminuant notre compétitivité.

Au niveau de la chambre professionnelle c'est assez curieux : l'Union des métalliers ne nous cite pas non plus dans sa rubrique "nos métiers"  il y a Métallerie traditionnelle, Construction métallique, Menuiserie métallique, Menuiserie aluminium, Agencement décoration, Ferronnerie ...mais ou est le métier de serrurier ville, celui d'installateur de poseur ? Il pourtant présent à la rubrique formation et emploi ...

Le prix du mètre carré en milieu urbain, en particulier à Paris, a depuis longtemps chassé les petits ateliers de fabrication vers les banlieues et pourtant les "métalliers" même sans atelier sont toujours là pour intervenir dans la pose de rideaux métalliques, des persiennes, de blocs portes, des grilles de défenses et tant d’autres choses.
Aujourd'hui la fabrication de ces produit n'est presque plus artisanale et les ouvrages de métallerie sont exécutés dans des ateliers semi-industriel au service des poseurs indépendants...

Les serruriers ville se sont adaptés au marché urbain, évoluant vers les nouvelles technologies ajoutant aux compétences de métallier, la pose d’automatismes de confort, l’alarmes, le contrôles d’accès, la vidéosurveillance, la domotique, les fenêtres d’isolation PVC, les volets et tant d'autres chose...

Notre métier existe, quant sera il reconnu par les assureurs, les organismes sociaux, les centre de qualifications ?
Il serait peut être temps en 2016 de définir officiellement notre activité afin quelle soit réellement reconue à part entière surtout si nous ne devons plus être qualifié de Métallier.
Plutôt que "poseurs de menuiserie extérieur" comme qualibat nous définis, pourquoi pas revenir au terme Serrurier-ville ou utiliser celui de "Sécuriste" par exemple ?
D'autant plus qu'il existe maintenant un enseignement spécifique à notre profession, il faudrait de nous classifier dans une rubrique correspondant à notre activité réelle pour nous codifier à part entière.

Bien cordialement

Pascal

Hors ligne serrurier62

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1257
Re : Notre métier existe, quant sera il reconnu officiellement ?
« Réponse #1 le: Avril 27, 2016, 01:35:18 pm »
On est bien d'accord.

Pas de formation, de diplôme et de reconnaissance pour le serrurier de dépannage non plus, et un code APE 4332B qui est assez éloigné des réalités du terrain. Avec tout le respect que je dois à Saint Eloi.  :-\

D'un côté le second oeuvre de l'autre la métallurgie. Et quand on est dans le flou certains en profitent...

Hors ligne arsenelupin

  • Modérateur Principal
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5694
Re : Notre métier existe, quant sera il reconnu officiellement ?
« Réponse #2 le: Avril 27, 2016, 08:35:56 pm »
Bienvenue à vous AP15S , sur ce forum , et merci pour ce premier article , très instructif et intéressant .
 

Hors ligne ap15s

  • Newbie
  • *
  • Messages: 3
Re : Notre métier existe, quant sera il reconnu officiellement ?
« Réponse #3 le: Mai 04, 2016, 01:43:12 pm »
Bonjour,

Je vais aborder le sujet lors des assises de ... la métallerie puisque je suis adhérent à cette Chambre Pro.
J'ai beaucoup de respect pour la métallerie et la fabrication d'atelier, c'est même ma formation de base, CAP en 1975 ça commence à dater mais ce n'est plus le métier que je pratique aujourd'hui. Je me sens plutôt "Sécuriste" mais je crois que c'est un terme de marque déposé par Fichet... alors peut être serrurier ville.

Pour les dépanneurs, moi aussi, j'ai lutté contre eux et les Pages Jaunes trop bienveillant avec ce type de clientèle, j'ai été même jusqu'au Tribunal contre les Pages Jaunes à l'époque, ils ont renoncés devant le juge des conciliations à me poursuivre alors j'avais refusé de payer mes insertions devant le favoritisme consenti aux dépanneurs, il faut dire préparé un dossier en béton.
A cette époque je travaillais en moto comme artisan en dépannage de serrure (uniquement)  je suis fière de dire que je n'ai jamais arnaqué le moindre client et jamais reçus la moindre plainte pendant 20 ans mais devant le développement des sociétés de dépannage multiservices, j'ai préféré passer à autre chose.

Pour protéger les consommateurs des abus d'escrocs 24/24 7/7, l'état à imposé le devis signé avant travaux et les dépanneurs, malgré cela, arrivent encore à abuser les gens parce que les clients sont naïfs et ne réfléchissent pas le moindre du monde ...
Les gens viennent ensuite se plaindre après mais signent des devis exorbitant sans sourciller !
Désolé mais quant on donne son accord préalable en signant sur 2500 € pour remplacer un verrou faut être soit idiot soit riche. (excepté les abus de faiblesses)
Les clients croient au dépannage de porte à 30 € dans l'annuaire ou Internet ...Que voulez vous on n'attrape pas des mouches avec du vinaigre.
Aux clients d'êtres vigilant, je ne peux pas croire qu'après toute la mauvaise pub des émissions de télé et radio, la presse et les assos de défenses de consommateurs que des gens ne savent pas que se sont des arnaqueurs ! 
Les dépanneurs escrocs ont encore de beaux jours devant eux et ils le savent !

A bientôt pour la suite ...

Pascal






Hors ligne arsenelupin

  • Modérateur Principal
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5694
Re : Notre métier existe, quant sera il reconnu officiellement ?
« Réponse #4 le: Mai 04, 2016, 03:47:23 pm »
Si la CROIX ROUGE est une référence incontestable dans le secourisme d'urgence , FICHET n'est pas lui une référence en terme de  "sécuriste d'urgence"  , marque déposée ou pas , son jeu de mot ne faisant pas vraiment sourire beaucoup de monde .Il a donc encore quelques progrès à faire, surtout en SAV .
Le fait d'arroser le territoire national , grâce à ses 220 points , pourrait lui donner une certaine force .
DARTY par exemple , a fondé sa réputation , grâce à son SAV .
Mais au vu de quelques incidents regrettables , ont peut se poser la question . Le pire étant de casser soi-même son propre produit , voir le faire disparaître .En somme , une sorte d'auto destruction provoquée par des décideurs , qui ne connaissent pas le marché .
Il suffit de relire un article de ce forum , pour constater que les propriétaires d'un bloc porte à 8000 euros ( posée depuis 6 mois ) , enfermés à l'intérieur de leur domicile ( ! ) , n'ont pas réussit à se faire ouvrir la porte de l'extérieur par ses mêmes sécuristes ( passage par la fenêtre des serruriers  :o , au risque de se tuer ! ) .
Heureusement que ce n'était pas un coffre-fort A2P Classe IV E , autrement l'étage était rasé à la lance thermique  ;).
Plus sérieusement , tout le monde peut admettre qu'un fabricant puisse commettre une erreur sur une ligne de montage , cela peut arriver , mais le SAV reste le point le plus important, et vital pour l'entreprise  .

En ce qui concerne les prix , vous avez totalement raison . Qu'une personne âgée ou défaillante , confonde les grosses sommes en euros , cela peut arriver . Mais des "jeunes" , signer le devis d'un changement de verrou approchant ou dépassant 2 mois de salaire ( SMIC ) , démontre un manque de jugement .

Je trouve que l'idée de mettre en place une application , via un site professionnel reconnu depuis bientôt 15 ans ( www.mesclefs.com  ) , est un gage de sécurité . Il faudra bien évidemment un certain temps , pour que le navire atteigne sa vitesse de croisière , mais ensuite les traversées seront beaucoup plus agréables pour tout le monde.
Combattre les grosses boîtes de dépannage qui salissent beaucoup de métiers , est très difficile .
Par contre , informer les gens qu'une autre solution existe , c'est bien mieux .
A nous de tracer la nouvelle carte ...   
« Modifié: Mai 04, 2016, 03:48:56 pm par arsenelupin »

Hors ligne ap15s

  • Newbie
  • *
  • Messages: 3
Re : Notre métier existe, quant sera il reconnu officiellement ?
« Réponse #5 le: Mai 13, 2016, 08:13:30 pm »
C'est certain que Fichet n'est pas un exemple, du moins en qualité... en marketing et design ils sont pas mal.

Je voulais dire seulement que le terme de "Sécuriste" (pas "Sécuriste dépanneur") pouvait peut être mieux convenir que que" métallier" ou "métallier ville" pour définir notre profession mais je crois que c'est une marque déposée à l'INPI par Fichet.


Parce que se retrouver agréé Qualibat en "poseur de fermetures" plutôt que métallier c'est pas sérieux sous prétexte de pas faire nous-même notre propre fabrication...
Prendre des côtes, concevoir, installer, réparer, entretenir c'est pas suffisant ... par contre on nous colle un taux d'accident de travail d'atelier au niveau Urssaf et les assureurs font pareils avec des couvertures d'activités que nous n’exerçons pas (fabrication de clotures ...par ex) et nous font payer des rajout pour d'autres activités comme la pose de PVC et raccordement électriques de nos automatismes...

Bref pour les cotisations en tout genre nous sommes métalliers mais pour être officiellement reconnu par Qualibat en tant que tel c'est pas possible ...

Alors ma question est simplement, comment s’appelle la profession que nous exerçons au quotidien ?
Le terme serrurier ville me semble pas mal à défaut de sécuriste, qu'en pensez vous ?

Bon week end à tous

Pascal





Hors ligne serrurier62

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1257
Re : Notre métier existe, quant sera il reconnu officiellement ?
« Réponse #6 le: Mai 13, 2016, 09:47:48 pm »
Je dis à mes clients "serrurier d'urgence" ou "serrurier dépanneur" faute de mieux.

Forum de la Serrurerie

Re : Notre métier existe, quant sera il reconnu officiellement ?
« Réponse #6 le: Mai 13, 2016, 09:47:48 pm »

 

Sitemap 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17